Le petit parcours

Le havre vert de Laurelin et Telpérion

L’entrée  du “Petit Parcours“est  la 1ère ambiance  du  parc ; à  ce  titre  elle  se devait de  marquer les esprits !
A l’extérieur la  palissade  en bois  à  des formes douce et arrondie  puis  à l’entrée  s’élèvent  les deux hautes tours ; elles marquent  le  trait  d’union  entre la vie humaine  d’un  côté  et  la  vie  végétale  de l’autre …

Les 2 arbres  au sommet des deux tours  se  prénomment  pour  le  1er à  gauche « Laurelin »  il représente  le soleil et  est  du  genre  féminin , le  second  à  droite  se  prénomme  « Telpérion »  qui  représente  la lune et est du genre masculin.

Ce  sont  les deux  entités  du  parc  qui  prouve  qu’il n’y a qu’un pas entre l’être humain et le végétal  tel  que le concepteur du “Petit Parcours” la  perçoit ; l’homme  vie , le  végétal  aussi ; le  végétal  souffre , l’homme  également  ; mais une seule  chose demeure car :  nos cœurs sont des arbres , l’espoir repousse !!! car  même  dans  leurs  derniers  souffles  ils  peuvent refleurir .

Une  fois  franchi le  portail, ça y est vous êtes entré  dans le monde du végétal !!! Que dis-je la forteresse du végétal puisqu’ici vivent en parfaite harmonie 535 variétés de plantes. A vous de mettre en effervescence tous vos sens !!!  Car au “Petit Parcours” :

  • Vos  yeux  capteront les volumes  , les couleurs…
  • Votre nez captera les parfums…
  • Vos oreilles capteront le bruit de l’eau et le chant des oiseaux…
  • Vos doigts capteront la texture des feuilles et des fleurs…
  • Votre palais captera le goût des saveurs…
  • Votre  cœur  ressentira  et  comprendra  , le  bonheur  de  vivre  aux  côtés  des  fleurs…

Petit Parcours-2

Le sanctuaire des elfes des bois

Cette ancienne cité est la 2ème ambiance du Petit Parcours et mes premières armes dans le paysage, je les ai effectuée en Bretagne, régions o combien célèbre pour ses mythes et légendes …

Tout comme en Écosse , en Irlande et ailleurs . C’est  sur  cet  îlot de verdure  appelé  la Lothlorien que  j’ai  retranscris  le sanctuaire des elfes, des créatures venues tout droit du fond des âges, c’est un lieu mystérieux et mythique chargé d’histoires.

Mais c’est également un double clin d’œil adressé à deux hommes : Jrr Tolkien l’écrivain du Seigneur des Anneaux ,et Peter Jackson le réalisateur qui a su donner vie à cette trilogie fantastique ; cette cité fut construite dans les arbres , il y a 4000 ans.

La plus haute structure ferait la hauteur de la tour Eiffel, et la statue d’elfe dans la nef dépasserait les 50 mètres de hauteur. Pour les fans du Seigneur des anneaux , le morceau de marbre blanc déposé au pied de la statue est une portion du mur de Minas tirith la cité blanche. Il fut offert par le roi Aragorn en remerciement au peuple des elfes pour leur courage lors de la bataille décisive qui opposa les forces du bien à celles du mal sur les champs de Pélennor.

Petit Parcours-3

L’arche de Noé

La 3ème ambiance  du « Petit Parcours » a été créée en 2014 pour tout d’abord rendre hommage à l’association des jardins de Noé ou j’adhère en tant que «  jardin de particulier » et ou je suis ambassadeur pour la Vendée !!!
Et puis c’est sous l’impulsion d’un ami que cette parcelle du parc a surgit de terre, elle occupe une superficie de 180 m2 et elle va se mettre à vivre au gré des années et  des races d’animaux d’exceptions et que l’on ne rencontre pas couramment  !!! Telle était le rôle de l’arche de Noé dans la bible (regrouper les animaux de la terre pour les protéger) !!! C’est en quelque sorte un mini-observatoire d’où l’on va pouvoir  découvrir comment se comporte les animaux entre eux !!!

 

Petit Parcours-7

La Provence, le pays des arômes

La 4ème ambiance du Petit Parcours nous emmène dans le sud de la France  la Provence, un coin de France ou le soleil réchauffe le cœur des pierres.

Je ne pouvais concevoir un parc végétal sans avoir ce côté Méditerranéen qui nous rappelle les odeurs de la lavande , du romarin et du citron. Les couleurs du mimosa et du bougainvillée et ses goûts à travers ses vins , qui reflètent une région baignée par la chaleur du bassin méditerranéen …

N’oublions pas que dans chaque village provençal, au beau milieu de la grand place se dresse souvent une fontaine avec ce petit filet d’eau qui coule sans discontinuer ; il rafraîchit les âmes revenant d’une rude journée de labeur et soulage la douleur du malade. Ainsi fil le temps au pied de la fontaine ou repose un rayon de soleil ‘Ibiza’ notre petite chienne y est enterrée.

Petit Parcours-8

Le jardin d’Isa et Ophrys

La 5ème ambiance du “Petit Parcours” offre un rappel qu’une grande partie des plantes vivant en Europe occidentale viennent de pays lointains comme le japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande des plantes souvent d’une grande rareté et aux couleurs assez exceptionnelles comme l’arbre à rose (rhododendron), les azalées , les bruyères.

Elles forment avec les vivaces, les bulbeuses, et les fougères le tapis primaire de ce magnifique tableau vivant, elles sont surplombées par des arbustes de caractères et structures différentes et originales ; Tel le Pieris (Andromède) avec son feuillage aux 4 couleurs changeant au fil des saisons et des fleurs ressemblant aux clochettes du muguet mais translucides.

A ces côtés l’acer purpurea (l’érable du japon pourpre) qui se détache des autres avec son feuillage d’un rouge unique. L’aucuba est tout aussi original avec son feuillage vert tacheté de jaune, avec ses fruits en grappe d’un rouge vermillon !!!

Toutes ces plantes ont une particularité ce sont en effet des plantes  acidophiles, c’est-à-dire  qu’elles vivent dans une terre  avec un taux d’acidité élevée et tourbeux.

Pour rendre un contraste encore plus saisissant à ce formidable tableau, 2 structures en bois de lilas des indes complète ce jardin zen ; ces 2 sculptures ont plusieurs appellations les arbres girafes ou encore les arbres qui marchent ! toutes ces structures qu’elles soient vivantes ou mortes offre un endroit des plus originaux du parc .

Le chemin creux de 1789

Le chemin creux est la 6ème ambiance du Petit Parcours, il est une mémoire vivante qui a traversée les siècles, les souvenirs des guerres de Vendée ont été colportées de génération en génération.

Si bien que ma mère un jour m’a transmis un de ses souvenirs rapportés par sa propre mère : Ainsi une de mes ancêtres est morte sur un pont de Vendée ; probablement fusillée par une horde de Turreaux.

Les chemins creux de Vendée, souvent empruntés par les insurgés, sont de véritables corridors biologiques qui maintiennent des écosystèmes affaiblis par les cultures intensives .

La disparition progressive des haies et buissons, due à la taille inconsidérée pour des raisons économiques, provoquent des dégâts environnementaux importants.

Dans ces régions, la conservation des chemins creux devient une priorité pour la pérennité des campagnes. Les chemins creux sont indissociables des buissons, lesquels sont la demeure ultime pour nombre d’espèces.

La taverne à bois

La 7ème ambiance du Petit Parcours est en premier lieu l’hôtel des poules ! Nos 4 hôtes ont toute une particularité :

  • Madeleine la rousse : très abordable et peu volage, elle se laisse facilement caressé  et elle est une très bonne pondeuse.
  • Myrtille la noire : plus farouche que la 1ère, elle est plus distante et c’est en quelque sorte la chef de file.
  • Hermine la blanche : voici la plus timide mais quand on a pu l’attraper ; une véritable peluche vivante, c’est une bonne couveuse et une très bonne mère…poule avec ses poussins.
  • La wyandotte : elle possède un plumage digne des plus beaux poissons exotique.

La partie de droite du refuge sert à y stocker le bois de taille et d’élagage qui provient du parc et sert à alimenter les grillades au feu de bois dès que les beaux jours sont de retour, il sert également d’abri pour tous les paniers et décorations du parc.

Dehors on retrouve un puits qui est en fait un composteur de végétaux ; apportant ainsi une note en plus à la mis en scène du refuge du jardinier et puis sur votre gauche un trésor pour les papilles , le petit conservatoire de fraisiers anciens ; des fraises aux goûts, aux couleurs et aux noms tout aussi originaux les uns que les autres. Enfin la charrette à bras ; elle a été entièrement construite sur le parc, elle servait au 18ème et 19ème siècle sur les marchés, ont y présentait ses produits issu de la ferme.

Petit Parcours-13

Le jardin des senteurs, potager d’autrefois

La 8ème ambiance du Petit Parcours était autrefois  un enclos où vivait des chèvres naines. Après la mort du dernier ‘ bouc  nain’, Bertrand a décidé d’y créer le nouvel abri de jardin encerclé par un potager dans l’esprit  de ceux que l’ont trouvaient  au moyen âge.

Les parcelles sont  délimitées par des bordures de châtaigner, un bois réputé solide et qui résiste dans le temps. Dans les parcelles se mêlent ainsi :

  • Plantes aromatiques ,
  • Plantes médicinales ,
  • Plantes potagères ,
  • Plantes fleuries
  • Plantes bulbeuses

En effet au moyen âge le potager était tout simplement la boîte à remèdes ; on y cultivait  bon nombre de plantes sauvage aux pouvoirs parfois surprenant , alors à vous de mettre tous vos sens en éveil , pour être au plus près du végétal : Redécouvrez les senteurs , les couleurs , deux mots qui riment tout simplement avec le mot bonheur, le jardin des senteurs, potager d’autrefois est là pour vous les rappelez…

Petit Parcours-15

La vallée fleurie du bocage

La 9ème ambiance du Petit Parcours nous fais voyager dans le haut de la Vendée le bocage.
De cette endroit du parc  les visiteurs font une halte, car  du pont de pierre ils peuvent  admiré plusieurs mises en scène du parc à la fois, une longue histoire traverse cette vallée fleurie depuis sa création.

L’ancien  pont de bois était devenu trop vieux et il avait fini par céder. Pour l’anecdote : lors d’une prise de vue le 20 mai 2007 à l’occasion de la petite communion de notre fille Manon, sous le poids de plusieurs personnes, il avait fini par pencher.

Il était temps de remédier au problème ; après 18 mois de travaux très techniques, car il a fallu imbriquer le pont avec le bassin ainsi que la vallée fleurie. Mais avec le génie de Bertrand, la nouvelle vallée fleurie a vu le jour en mars 2010.

Ainsi Les jets d’eaux dansent  parmi la plus forte concentration de variétés de plantes du parc ; cette ambiance comptabilise  en effet  une soixantaine d’essences différentes !  À l’extrémité du bassin vous pouvez admirez la harpe aquatique unique au monde ou appeler aussi  l’horloge aquatique;

Sa particularité réside dans le fait qu’elle est composée de 12 buses qui laissent tombé chacune un filet d’eaux, chaque filet représentant une heure…ainsi réuni les 12 filets d’eau représentent les 12 heures d’une horloge ; Le temps qui s’écoule inexorablement seconde après seconde.

Cette partie du parc est en pleine mutation, car une extension du bassin est prévu avec la construction d’une cascade ; quand le nouveau bassin sera en fonction, il accueillera des carpes koï et d’autres espèces de poissons ; ainsi qu’un double système de filtration écologique (plantes filtrantes et rayonnement par UV. le pont subira également un lifting avec une refonte totale du revêtement (peinture trompe l’œil réaliser par de jeunes artistes).

Petit Parcours-18

L’Anjou, le berceau de la rose

La 10ème ambiance du Petit Parcours est un véritable coup de cœur pour une région appelée le jardin de la France ; et c’est le pays de la rose par excellence l’Anjou, une région connue pour sa douceur « angevine » , associée à un climat tempéré où les végétaux ont une réputation mondiale ainsi que ses vins aux goûts généreux.

Le Petit Parcours se devait de rendre un hommage à cette fleur d’exception qu’est la rose. Vous découvrez dans cette ambiance 3 roseraies toutes différentes ; la plus récente la roseraie de la Fontaine dédié à la ville de Doué la Fontaine qui accueille chaque année, le festival mondiale de la rose. Cette roseraie est composée de 18 variétés de rosiers ( grimpant ; polyantha ; paysager et buissons ).

La seconde roseraie est appelée la rose des vents puisqu’elle représente une boussole géante avec ses 4 points cardinaux et ses 24 variétés de rosiers buissons à grandes fleurs.

Et pour finir la roseraie royale en rapport avec les jardins à la française et au roi soleil ; cette roseraie est planté de 26 variétés de rosiers buissons grosses fleurs .

Ces 3 roseraies sont totalement différentes mais elles ont malgré tout plusieurs points communs ; elles ont toutes une forme symétrique que l’on retrouve dans le jardin à la française ;  des formes très contrastées par rapport au reste du parc qui est tout en rondeur  ; elle possèdent toutes 4 structures l’une 4 arcades , la seconde 4 points cardinaux et pour la 3ème 4 arches ;

Toutes les structures sont de couleur blanche ; un choix judicieux qui permet de faire ressortir le feuillage et les couleurs de cette fleur d’exception qu’est la rose !

Petite anecdote tous les neveux et nièces de la famille du Petit Parcours ont une rose baptisée à leur prénom !!! 80% des pieds de rosiers proviennent d’une entreprise à 100% familiale et française, la maison Meilland.

Petit Parcours-23

Le lavoir des lavandières

Le  vieux  lavoir est la 11ème ambiance du Petit Parcours et il se trouve  au cœur du parc et l’idée de départ était  d’avoir  un  endroit  du  jardin  où  l’on  puisse  être à l’ombre pour les repas d’été et pouvoir ainsi s’imprégner de la végétation environnante.

Au fil des années, l’idée a fait son chemin dans l’esprit de Bertrand. En  2004  il  se rappelle d’une visite au grand parc du Puy du Fou ; il  retrouve  une  photo  prise  dans le village 18 ème où se trouve  un  lavoir  à  quatre  pans de toits , le projet suit son cours…

18 mois plus tard le vieux lavoir sort de terre à la fin  de l’hiver 2005. Il est  composé de 4 piliers qui ont une signification précise ,puisqu’ils représentent les 4 membres de la famille du Petit Parcours : Valérie , Manon , Bastien et Bertrand.

Ensuite 4 bosquets encerclent le lavoir et au fil des années ils ont été aménagés  sur plusieurs thèmes : les  vendanges, les moissons et les travaux de la terre. Il  est devenu un lieu de convivialité autant pour les grands que les petits ! C’est  ici qu’à la belle saison les membres de la famille et les amis se retrouvent  pour un anniversaire, un apéritif ou une bonne grillade au feu de bois et ils se racontent leur histoire d’un jour. Comme l’on dit par chez nous : des potins de lavoir

Petit Parcours-25