Le petit parcours

le havre de Hokhmah et Hod

Le havre de Hokhmah et Hod forme l’entrée du ‘Petit Parcours’ mais également la 1ère ambiance du parc ; à ce titre elle se devait de marquer les esprits. Devant vous s’élèvent deux piliers ; ils marquent le trait d’union entre la vie humaine d’un côté et la vie végétale de l’autre …Les 2 entités en médaillon sur chacun d’entre eux se prénomment pour le 1erà gauche‘ Hokhmah ‘ il est de couleur argenté et représente la sagesse et est du genre masculin, le second à droite se prénomme ‘Hod ‘ il est de couleur or et représente la gloire et est du genre féminin. Ce sont les deux  entités du parc, ils sont les âmes bienfaitrices et protectrices de tous les êtres vivants du Petit Parcours, car la sagesse mène à la gloire. L’homme vie, le végétal  aussi ; le végétal souffre, l’homme également ; mais une seule chose demeure car, nos cœurs sont des arbres, l’espoir repousse !!! Car même dans leurs derniers souffles ils peuvent refleurir .dans quelques instants  vous allez franchir le portail, vous allez basculez dans le monde magique des plantes. Que dis-je la forteresse du végétal puisqu’ici vivent en parfaite harmonie environ 500 variétés de plantes. A vous de mettre en effervescence tous vos sens. Car au ‘Petit Parcours’, vos yeux capteront les volumes, les couleurs…Votre nez captera les parfums…Vos oreilles capteront le bruit de l’eau, le frissonnement des feuilles et le chant des oiseaux…Vos doigts capteront la texture des feuilles et des fleurs…Et enfin votre palais captera le goût des saveurs…alors votre cœur ressentira et comprendra, le bonheur de vivre aux côtés des fleurs…
Petit Parcours-2

le sanctuaire des elfes des bois

Le sanctuaire des elfes des bois est la seconde ambiance du « Petit Parcours ». Ses premières armes dans le paysage, Bertrand les a effectuées en Bretagne de 1984 à 1986, région o combien célèbre pour ses mythes et légendes …Tout comme en Ecosse et en Irlande. C’est d’ailleurs sur cet îlot qu’est né le sanctuaire des elfes des bois. Des créatures venues tout droit du fond des âges, c’est un lieu mystérieux et mythique chargé d’histoires. Mais c’est également un double clin d’œil adressé à deux hommes : John Tolkien l’écrivain du Seigneur des Anneaux, et Peter Jackson le réalisateur qui a su donner vie à cette trilogie fantastique. Cette cité fut construite dans les arbres, il y a 4000 ans. La plus haute structure atteindrait plus de 150 mètres, et la statue d’elfe dans la nef dépasserait les 60 mètres de hauteur.  Le morceau de marbre blanc déposé au pied de la statue est une portion du mur de Minas tirith la cité blanche. Il fut offert par le roi Aragorn en remerciement au peuple des elfes pour leur courage lors de la bataille décisive qui opposa les forces du bien à celles du mal sur les champs de Pélennor
Petit Parcours-3

le verger extraordinaire 

Le verger extraordinaire est la 3ème ambiance du « Petit Parcours » et est sortie de terre en 2017. Il rend hommage à l’association des jardins de Noé ou son créateur adhère en tant que « jardin de particulier » et ambassadeur pour la Vendée !!!  Cette parcelle à changer 4 fois de configuration puisqu’elle fut tour à tour une pépinière, un potager, un atelier et par la suite est devenue un verger extraordinaire puisqu’il abonde de plantes fruitières de vivaces et de graminées. Il représente la richesse et la fécondité.Cette parcelle occupe une superficie de 200 m2 et produit des fruits connu comme : la noisette, l’alisier, la figue blanche, la mirabelle de Nancy, la goyave du brésil, la pêche à chair de betterave, l’abricot, la groseille, la pêche de vigne, la nectarine, le kiwi, la mûre sans épine, la fraise grimpante et la framboise, d’autres variétés originales viendront compléter ce tableau succulent au fil du temps !!!

Petit Parcours-7

la Provence , le pays des arômes 

La Provence le pays des arômes est la 4ème ambiance du « Petit Parcours ».Elle nous emmène dans le sud de la France
où le soleil réchauffe le cœur des pierres.
Bertrand ne pouvait concevoir un parc végétal sans avoir ce côté Méditerranéen qui nous rappelle les odeurs de la lavande, du romarin et du citron,  les couleurs du mimosa et du lilas des indes, ce spécimen est âgé de 25 ans et fut offert à Valérie et Bertrand pour leurs 5 ans de mariage qui sont représenté par les noces de bois !!! La Provence se caractérise également par le goût à travers ses vins, qui reflètent une région baignée par la chaleur du bassin méditerranéen …Et il est très rare qu’un village provençal ne possède pas au beau milieu de sa place une fontaine avec un petit filet d’eau qui coule sans discontinuer ; il rafraîchit les âmes revenant d’une rude journée de labeur, soulage la douleur du malade et rempli la gourde vide du pèlerin de passage.Ainsi fil le temps au pied de la fontaine.
Petit Parcours-8

le jardin de Wellington

Le jardin de Wellington est la 5ème ambiance du « Petit Parcours ». Il nous rappelle qu’une grande partie des plantes vivant en Europe occidentale viennent de pays lointains comme le japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Des plantes souvent d’une grande rareté aux couleurs assez exceptionnelles ; comme les arbres à rose et les azalées. Elles forment avec les vivaces, les bulbeuses et les fougères le tapis primaire de ce magnifique tableau vivant. Elles sont surplombées par des arbustes de caractères aux structures différentes et originales telle le skimmia qui lors de sa floraison en mai déploie des milliers de fleurs roses au parfum envoûtant. À ses côtés l’Andromède avec son feuillage aux 4 couleurs changeant au fil des saisons et ses fleurs ressemblant aux clochettes de muguet translucides. L’Aucuba est tout aussi original avec son feuillage vert tacheté de jaune, ses fruits en grappe d’un rouge vermillon et le camélia avec ses feuilles d’un brillant inégalé et qui abonde de fleurs blanche double au mois de mars ; enfin à vos pieds l’érable du japon avec ses feuilles finement ciselées d’un vert tendre qui se détache des autres. Toutes ces plantes ont une particularité ce sont en effet des ‘plantes acidophiles’, c’est-à-dire qu’elles vivent dans une terre avec un taux d’acidité élevé et tourbeux. La Nouvelle Zélande est un des rares pays au monde où il existe la plus forte concentration sur terre tant au niveau de la faune que de la flore et c’est la terre de prédilection de Bertrand pour 2 causes la 1ère : elle offre une variété de paysages, de la mer à la montagne en passant par la forêt tropicale et le désert de sable. La seconde : c’est dans ce pays que fut tourné la célèbre trilogie « le Seigneur des anneaux « qui offre des lieux et paysages époustouflants des plus originaux de notre planète terre.

 

le chemin creux de 1796

Le chemin creux de 1796 est la 6ème ambiance du « Petit Parcours ». Il est une mémoire vivante qui a traversé les siècles. Les souvenirs des guerres de Vendée ont été colportés de génération en génération. Les chemins creux de Vendée étaient souvent empruntés par les insurgés et les messes se disaient à la va-vite. Un jour Madeleine, la maman de Bertrand lui a raconté un de ses souvenirs rapportés par ses ancêtres et transmis de génération en génération : Ainsi une de ses aïeules est morte sur un pont de Vendée  fusillée par une horde de Turreaux. Par le nom de ce jardin Bertrand rend également hommage à un grand homme que fut «  François Athanase De Charrette De La Contrie » qui a  côtoyer Lafayette sur les mers du globe et qui fut le chef de l’armée catholique et royale du Bas-Poitou et du Pays de Retz lors du soulèvement vendéen de 1793. Il est mort en héros, fusillé place des agriculteurs à Nantes le 29 mars 1796. Le Puy du Fou rend hommage à ce grand homme par un spectacle (le dernier panache) à la salle des géants.
 Les chemins creux  sont de véritables corridors biologiques qui maintiennent des écosystèmes affaiblis par les cultures intensives. La disparition progressive des haies et buissons, due à la taille inconsidérée pour des raisons économiques, provoquent des dégâts environnementaux importants. Dans ces régions, la conservation des chemins creux devient une priorité pour la pérennité des campagnes. Ils sont indissociables des buissons lesquels sont la demeure ultime pour nombre d’espèces d’animaux et de plantes.
 

 

la carriole du maraîcher 

Après avoir traversé les ombres du chemin creux nous voici à la carriole du maraîcher qui est la 7ème ambiance !!! Après la révolution de 1796, la Vendée s’est redressée, la vie peu à peu reprend son cours ; les vendéens ont repris le chemin des marchés de leur village, des étales rempli à la belle saison de fruits et de légumes de leur potager. Des légumes parfois tomber dans l’oubli, mais remis au goût du jour par des passionnés : le panais, le topinambour, le cerfeuil tubéreux, le cardon, l’arroche, l’ortie et le raifort.  Les fruits ne sont pas en reste non plus : l’arbouse, la canneberge, la fraise des bois, la prunelle, le sureau et le coing. Sur l’ambiance ont retrouve la petite maison et la carriole du maraîcher de retour de son potager. Il ira probablement se rafraîchir en buvant de l’eau du puits qui renferme un secret encore plus grand «  de l’or noir ; ce puits est en effet un composteur géant qui contient 1000 litres d’un précieux humus qui sera épandu au potager à l’automne et à bon nombre de plantes !!! tous les éléments de cette ambiance ont été conçu sur le parc .

Petit Parcours-13

Le jardin de Frodon et Sam 

 

Le jardin de Frodon et Sam est la 8ème ambiance du « Petit Parcours ». Il retrace l’épopée de Frodon et Sam dans le Seigneur des anneaux. Ces petits hommes menaient une vie heureuse à hobbitbourg – un petit village perché sur une colline dominant une vallée verdoyante !!! Les hobbits étaient de très bons jardiniers-agriculteurs et produisaient une bière d’excellence. Ces petites demeures étaient creusées dans la roche gardant ainsi la fraicheur des fortes chaleurs d’été et d’ailleurs si vous savez être patient tous les soirs Frodon allume les chandeliers ; serait-il en train d’écrire les mémoires de Bertrand ? Le jardin de Frodon et Sam est un clin d’œil à l’acteur « Elijah Wood (Frodon Sacquet) » qui alla détruire l’anneau de pouvoir dans les flammes du destin accompagné de son fidèle ami Sean Astin (Sam Gamegie) le célèbre jardinier de la trilogie du seigneur des anneaux. Cette parcelle se décompose en plusieurs plans, devant vous nous retrouvons les plantes aromatiques et médicinales (la pharmacie en quelques sortes). En effet au moyen âge le jardin et la forêt étaient tout simplement « la boîte à remèdes ». On y cultivait bon nombre de plantes sauvages aux pouvoirs parfois surprenant. derrière la palissade nous retrouvons les plantes potagères , car Sam le jardinier connaissait les savants mélanges à effectuer avec les plantes pour qu’elles sachent se défendre entre elles , contre les pucerons et autres petites bestioles indésirables au potager .Alors à vous de mettre tous vos sens en éveil, pour être au plus près de ces plantes aux vertus miraculeuses : Redécouvrez les senteurs, les couleurs, deux mots qui riment tout simplement avec le mot « bonheur » Le jardin de Frodon et Sam est là pour vous le rappeler…
 
Petit Parcours-15

La vallée fleurie 

La vallée fleurie est la 9ème ambiance du « Petit Parcours ». Elle nous fait voyager dans le haut de la Vendée « le bocage ». De cet endroit  les visiteurs font une halte, car,  du pont de pierre, au pied de la tour ou encore du banc des amoureux, ils peuvent  admirer plusieurs mises en scène du parc à la fois. Une longue histoire traverse cette vallée fleurie depuis sa création, c’est d’ailleurs la plus grande ambiance du parc en terme de surface puisqu’elle s’étend sur 500 m2 et est plantée de plus de 120 variétés de plantes ce qui en fait la plus grande concentration du parc. C’est ici que l’ont retrouve deux originalités. En effet,  en tournant le regard vers le ciel vous pouvez admirez la plus grande plante qui culmine à 22 mètres c’est le géant des lieux (le peuplier noir d’Italie). Puis au pied de celui – ci vous découvrirez la plus petite qui ne mesure que quelques millimètre c’est la lilliputienne  (la sagine). Revenons sur l’eau car c’est également le plus grand bassin avec ses 15000 litres et le 1er bassin du Petit Parcours en traitement totalement écologique et biologique. Un couple de carpe koï à rejoint le bassin ainsi que d’autres espèces mais  l’élément clef est sans nul doute l’eau provenant de la cascade et ses jets d’eaux qui dansent parmi les plantes. L’ancien  pont de bois était devenu trop fragile  et il avait fini par céder. Pour l’anecdote : lors d’une prise de vue le 20 mai 2007 à l’occasion de la petite communion de leur fille Manon, sous le poids de plusieurs personnes, il avait fini par pencher. Il était donc temps de remédier au problème. Après 18 mois de travaux très technique, il a fallu imbriquer le pont avec le bassin et avec le génie de Bertrand, la nouvelle vallée fleurie voyait le jour en 2010. Enfin sur le fond de la mise en scène ont voit un bâtiment dans le plus pur style médiéval où l’on retrouve la chapelle «  Bastien «  et sa tour qui a été baptisée « la tour St Michel » en hommage à l’archange qui terrassa le dragon et également au papa de Bertrand qui s’appelait Michel et qui fut l’un des pionniers de la création du Petit Parcours.
Petit Parcours-18

L’Anjou, le havre royal de la Fontaine de la rose

L’Anjou, le havre royal de la Fontaine de la rose est la 10ème ambiance du « Petit Parcours » et c’est un véritable coup de cœur pour une région appelée « le jardin de la France ».L’Anjou est par excellence le pays de la rose. Une région connue pour sa douceur « angevine »  associée à un climat tempéré où les végétaux ont une réputation mondiale ainsi que ses vins aux goûts généreux. « Le Petit Parcours » se devait de rendre un hommage à cette fleur d’exception qu’est la rose .Vous découvrez dans cette ambiance 4 roseraies toutes différentes. La plus récente et la plus éloignée se prénomme « le havre des roses « et est composée de 10 variétés de rosier grimpant , en venant vers nous  « la roseraie royale » en rapport avec le roi soleil : cette roseraie est plantée de 30 variétés de rosiers buissons grosses fleurs  avec des parfums de citronnelle, d’orange, de Safran ou de framboise. « La roseraie des vents » dans le plus pur style à la française  représente une boussole avec ses 4 points cardinaux et ses 24 variétés de rosiers buissons à grandes fleurs aux parfums de miel, de vanille ou d’abricot. Et enfin Pour terminer «  la roseraie de la Fontaine » dédiée à la ville de Doué la Fontaine qui accueille chaque année, le festival mondial de la rose ainsi qu’à Jean De La Fontaine qui disait : j’instruis les hommes par les plantes. Cette roseraie est composée de 35 variétés, comme vous le savez les jardins à la française sont symétriques.  Celle de la Fontaine à une particularité de par sa forme arrondie et ses structures, elle sert de trait d’union avec d’un côté les roseraies à la française stricte  et de l’autre le jardin à l’anglaise plus souple et sauvage. Respirez profondément et mettez à l’œuvre votre odorat – petite anecdote – tous les neveux et nièces de la famille du « Petit Parcours » ont une rose baptisée à leur prénom. 95% des rosiers proviennent de la maison Meilland leader mondiale de la production de plant de rosier et Les 5% restant viennent de chez un petit producteur alsacien René Barth !!!

 Petit Parcours-23

Le lavoir des lavandières

Le lavoir  des lavandières est la 11ème ambiance du « Petit Parcours » et est devenu un lieu de convivialité autant pour les grands que les petits !!! C’est ici qu’à la belle saison les membres de la famille et les amis se retrouvent  pour un anniversaire, un apéritif ou une bonne grillade et se racontent leur histoire d’un jour. Comme on dit par chez nous : des potins de lavoir… L’idée de départ était  d’avoir  un  endroit  du  jardin  où  l’on  puisse  être à l’ombre pour s’imprégner de la végétation environnante, car ici vous êtes au cœur du jardin. Au fil des années, l’idée a fait son chemin dans l’esprit de Bertrand. En  2004  il  se rappelle d’une visite au grand parc du Puy du Fou. Il  retrouve  une  photo  prise  dans le village du 18ème où se trouve  un  lavoir  à  quatre  pans de toits. Le projet suit son cours…18 mois plus tard en 2005, le vieux lavoir sort de terre. Il est  composé de 4 piliers qui ont une signification précise puisqu’ils représentent les 4 membres de la famille : Valérie, Manon, Bastien et Bertrand. Puis, 4 bosquets encerclent le lavoir et au fil des années ils ont été aménagés  sur plusieurs thèmes : les vendanges, les moissons et les travaux de la terre. On retrouve également sur le bord de l’un des bosquets l’abri des poules, car au Petit Parcours elles jouissent d’un terrain de jeux extraordinaire et vivent en totale liberté. Si vous êtes patient vous aurez peut être la chance de rencontrer au détour d’un bosquet une poule de soie, une bantam, une rousse, ou encore une cane !!!

Petit Parcours-25

le pont du vaisseau

Voici la 12ème  et dernière ambiance du parc. Le pont du vaisseau est en effet un lieu de détente (mais pas seulement). De ce promontoire après avoir apprécié les 11 autres jardins on redécouvre les 4 roseraies, le vieux lavoir, les bosquets du chemin creux, le jardin de Wellington, le jardin de Frodon et Sam, la carriole du maraîcher, la tour St Michel et sa vallée fleurie. Cet espace relie «  le havre des roses « à la salle des arts, ou vous pourrez découvrir  tout l’historique de ce jardin pas comme les autres, car c’est dans cette salle que naisse toutes les idées de ce créateur de génie, mais elle sert également de salle de réception ou encore de studio d’enregistrement sonore et vidéo. Toutes les créations du parc sont nées de l’imagination et du savoir faire de Bertrand, D’où son slogan «  nature de créateur…créateur de nature !!!

Capucine est heureuse de vous avoir fait voyager au travers de ces 12 ambiances et espère avoir réveillée en vous l’âme d’un baladin jardinier .si vous désirez laisser libre cours à votre imagination, la plume vous attend sur le livre vert du Petit Parcours !!! Le maître des lieux Bertrand vous remercie de votre visite ; Et n’oubliez jamais ; les rêves se réalisent toujours pour ceux qui ont la force d’y croire !!!